Les vacances, comme naviguer en pénichette, derrière nous, mais on aura le plaisir d'y retourner.

" Il faut y croire", comme j'ai appelé ma drenière création.